Le béton de propreté: Dosage, Pose et Prix

Vous souhaitez obtenir une fondation solide et durable ? Le béton de propreté est sans doute ce qu’il vous faut. Pour cela, il est souvent nécessaire d’effectuer l’excavation du sol afin de mettre en place une fine pellicule en béton plus connu sous l’appellation de béton de propreté.

Définition

Indispensable pour réaliser la fondation d’une maison, l’usage du béton de propreté diffère selon les exigences du terrain et selon les besoins en maçonnerie.

Qu’est-ce que le béton de propreté?

Le béton de propreté est un qui est aménagé sur le sol ou encore le fond de fouille. Ce qui permet d’obtenir une surface de travail suffisamment propre pour continuer. Il s’agit d’une couche de béton qui est souvent coulé avec une épaisseur de 4 cm et de ne dispose pas de rôle structurel.

En effet, son rôle consiste simplement à servir de protection à la surface de travail. Le béton de propreté vous permet alors de travailler sur une surface plane dépourvue de toute terre.

Notez surtout que le béton de propreté est un béton quelconque qui peut d’ailleurs être récupéré du fond d’une toupie. Sa particularité vient du fait qu’il est coulé à même le sol sur une épaisseur variant entre 3 et 10 cm.

fondation béton de propreté

Caractéristiques

La mise en place du béton de propreté facilite la mise en place du coffrage et du ferraillage. Il permet surtout d’obtenir une surface suffisamment plane pour qui permet au maçon de travailler. Globalement, le béton de propreté permet :

  • De réaliser efficacement le traçage de la semelle, de la longrine et du poteau
  • D’assister et de poser le ferraillage
  • Et de lutter contre l’humidité

Il est possible d’appliquer ce type de béton en respectant les formes de consistance suivantes : F1, F2 ou F3.

Usages

Pour les domaines d’application du béton de propreté, nous avons :

  • Les chemins d’accès temporaires
  • Les fondations
  • Les aires de stockage de matériel
  • Les aires d’installation temporaires

Utilisé correctement, il permet de protéger les sols des intempéries et permet surtout de travailler au propre. Il permet surtout d’éviter le contact entre le béton de fondation proprement dit.

Notez surtout que ce type de béton est toujours faiblement dosé qui permet à la fois d’obtenir une surface de travail propre et d’isoler les armatures. Pour celui-ci, il permet d’éviter sensiblement le phénomène de la rouille et garantit la solidité de tout ouvrage de maçonnerie. 

Prix m3 du béton de propreté

Le prix béton de propreté varie souvent en fonction de la taille du chantier. Cependant, il varie globalement entre 100 et 150 euros par m3. Toutefois, il faut dire que ce prix est calculé en fonction de plusieurs éléments dont :

  • Le prix du sac de ciment de 35 kg à 6 euros
  • Le sable et le gravier qui tourne autour de 70 euros/m3
  • Un volume de sable sec d’environ 1600 kg/m3
  • Un volume de gravier sec à 1500 kg/m3

Dès lors, on peut dire que le mètre carré linéaire de béton de propreté peut vous revenir à 3.7 euros le mètre soit environs 20 euros pour un mur de 20 m de long.

Ce qui rend le prix béton de propreté assez accessible pour tous les types de construction.

Dosage

Le béton de propreté n’a pas de fonction mécanique dans un bâtiment. Par conséquent, il peut être réalisé à partir d’un béton assez maigre avec un dosage qui tourne autour de 250 kg/m3. Notez alors qu’il possède une très faible dose de ciment et ne nécessite pas vraiment une grande compression.

De plus, le béton ne nécessite pas vraiment une grande capacité à être mis en œuvre. Le fait de réduire le dosage béton de propreté permet d’obtenir un mélange économique, mais aussi de garantir la propreté du sol.

Pour en savoir plus sur le dosage béton de propreté, voici le dosage recommandé pour 1 m3 de béton :

  • Le ciment : 250 kg
  • Le sable : 960 kg
  • Le gravier : 1050 kg
  • L’eau : 125 L
dosage

Temps de séchage

Le temps de séchage du béton de propreté est généralement d’une journée. Dès le lendemain, il est possible d’entamer la pose des armatures sur la semelle de propreté. Une fois cette étape réalisée, la prochaine va consister la couler le béton de fondation.

Les normes en matière de béton

En matière de béton, il existe des normes précises qu’il faut respecter pour réaliser des travaux de maçonnerie. Une norme renvoie à une référence précise qui doit être approuvée par un organisme de normalisation au sein de votre zone géographique.

Il s’agit surtout d’une requête de la part de différents professionnels et définit les conditions de réalisation d’une opération, d’un produit ou d’un service. Dès lors, être partie prenante d’une norme passe surtout par la compréhension du fonctionnement de toutes les commissions de normalisation.

Aujourd’hui, il existe différents types de normes dont :

  • NF : une norme française qui homologue les produits 100% d’origine française.
  • NF EN : c’est une norme française, mais qui résulte de l’interprétation d’une norme européenne.
  • NF ISO : il s’agit d’une norme française, mais qui résulte de l’interprétation d’une norme internationale.
  • NF EN ISO : c’est une norme française s’inspirant d’une norme européenne qui, elle-même s’inspire d’une norme internationale.