Comment déterminer l’épaisseur d’une dalle de béton?

Tout savoir sur l’épaisseur d’une dalle de béton. Voyez dans notre Guide comment pouvez vous calculer et determiner l’épaisseur ideale.

Dans la maçonnerie, le béton s’avère un matériau très adopté pour de nombreux travaux, que cela soit en construction nouvelle ou en rénovation.

Son choix par les professionnels du bâtiment est principalement lié à sa robustesse et à sa résistance. Lorsque vous effectuez une coulée de béton pour votre allée de piscine ou de garage, ou encore pour votre terrasse, vous avez l’assurance qu’elles dureront dans le temps.

Toutefois, pour obtenir ces caractéristiques, un point reste sensible et doit être traité avec beaucoup de délicatesse : l’épaisseur de la dalle. Si elle est trop petite, la solidité de la dalle sera réduite.

Le béton peut se fissurer. A contrario, si elle est trop épaisse, vous risquez de dépenser énormément. En plus, elle ajoutera beaucoup de poids à votre structure.

En effet, l’épaisseur d’une dalle en béton varie selon les travaux. Il est donc capital d’avoir des informations sur l’épaisseur d’une dalle de béton en fonction des différents usages.

Découvrons ensemble les conseils pour bien choisir l’épaisseur de sa dalle de béton.

Épaisseur d’une dalle de béton selon les travaux

Généralement, une dalle de béton doit avoir une épaisseur comprise entre 7 et 20 cm.

Mais, nous allons être plus précis et vous renseigner sur les épaisseurs que doit avoir chaque dalle, et cela selon le projet de construction que vous voulez effectuer :

  • Dalle de béton pour écurie : 12 cm ;
  • Dalle de béton pour hangar agricole : de 15 cm à 20 cm ;
  • Allée de jardin ou allée piétonne : de 6 cm à 8 cm (vous devez aller jusqu’à 15 cm pour un abri de jardin maçonné) ;
  • Allée en Béton ultra haute Performance : de 3 cm à 5 cm ;
  • Dallage sur vide sanitaire : 15 cm ;
  • Allée de béton pour voiture et piétons : 10 cm ;
  • Dalle de plancher en béton précontraint : 1/35ème de la portée de la dalle ;
  • Dalle pour terrasse : 8/10 cm ;
  • Allée de béton pour poids lourds : 15 cm avec armatures treillis soudés ;
  • Dallage sur terre-plein : 8/10 cm (15 cm pour sol meuble) ;
  • Dalle de plancher en béton armé : 1/30ème de la portée de la dalle (minimum 12 cm) avec armatures treillis soudées ;
  • Dalle en étage : de 16 cm à 22 cm.

Retenez donc que chaque type de travaux a sa dalle de béton et son épaisseur. Par ailleurs, cette liste liée aux épaisseurs d’une dalle de béton n’est pas exhaustive.

épaisseur de la dalle de béton selon les usages

Quelle épaisseur de béton pour une dalle de garage ?

Aussi, nous tenons à vous notifier que la dalle de garage est destinée à supporter des charges lourdes. C’est la raison pour laquelle vous devez la couler bien épaisse (Nous recommandons une épaisseur de 13-15 cm.).

Cela est plus important si vous ne voulez pas la recouvrir d’une chape ou d’un revêtement. Mais, s’il s’agit d’un abri de jardin, optez pour une dalle de petite épaisseur.

epaisseur dalle beton garage
epaisseur dalle beton garage

Comment calculer l’épaisseur d’une dalle de béton ?

Le calcul de l’épaisseur d’une dalle de béton prend en compte trois critères principaux à savoir la nature du sol, les dimensions du dallage et la charge qu’il devra supporter après réalisation.

On vous clarifie quelque peu l’importance de ces trois éléments.

Vous ne pouvez pas calculer l’épaisseur de votre dalle sans tenir compte de la charge à supporter. C’est impensable !

Vous devez vous intéresser impérativement à la charge mécanique de la dalle. Il s’agit en d’autres termes de l’épaisseur nécessaire qu’il faut pour supporter un poids.

Vous convenez avec nous qu’une dalle devant accueillir des camions ne peut pas avoir la même épaisseur qu’une dalle de terrasse en béton.

Ensuite, il y a la taille de la dalle. Plus les dimensions de votre dallage sont grandes, plus son épaisseur sera grande.

Enfin, vous devez prendre en considération la nature du sol. Cela importe, car le sol représente le support sur lequel se reposera la dalle de béton.

Si vous voulez couler votre béton sur un sol naturel, vous devez d’abord effectuer des fondations.

Cependant, si le support jouit déjà d’une solidité considérable, vous pouvez vous passer de cette étape. Mais, ce n’est pas sans compter sur la charge que la dalle veut supporter.

Quelle est l’épaisseur minimum d’une dalle ?

Lorsqu’il s’agit d’un sol meuble, votre dalle doit avoir une épaisseur de 10 cm au minimum. Cela évitera que votre structure s’affaisse.

À l’instar de la qualité du béton, l’épaisseur d’une dalle de béton impacte aussi sur sa solidité.

Si vous commettez donc l’erreur de faire une mauvaise estimation pour votre dalle, cela peut vous être fatal, surtout s’il s’agit d’une fondation.

Pour ces travaux, la meilleure solution pour ne pas mettre la structure de votre construction en danger est de recourir aux professionnels des constructions.

Comment calculer l'épaisseur d'une dalle de béton ?

Quel béton pour dalle ?

Il existe différents types de béton de nos jours. Le béton traditionnel n’offrant pas toute l’esthétique voulue, les professionnels du béton ont développé d’autres variantes très décoratives au rendu exceptionnel.

Le béton imprimé et le béton désactivé

Le béton désactivé est un procédé de coulage de béton qui se fait de manière particulière. Il consiste à mettre en valeur les granulats par élimination de la couche superficielle du mortier de surface.

Une grande importance est alors accordée au choix des granulats. Au final, on obtient un béton à l’aspect gravillonné.

Le béton imprimé, quant à lui, consiste à frapper sur la peau du béton frais un colorant puis une matrice pour reproduire en négatif le motif qu’elle porte en positif.

Cela vous permet de créer de multiples effets. Vous pouvez opter pour des effets de roche ou de bois.

l'épaisseur d'une dalle de béton imprimé

Le béton drainant et le béton autoplaçant

Si vous désirez un matériau pro-environnement, adoptez pour le béton drainant. Il s’agit d’un béton poreux qui donne la possibilité à l’eau de s’écouler directement dans le sol, contrairement au béton traditionnel.

Il concilie des performances hydrauliques, mécaniques et esthétiques. Il pourrait être le béton de l’avenir puisqu’il est très écologique.

On note aussi le béton autoplaçant qui est un béton très fluide, mis en place par gravité. Ce type de béton a le pouvoir de se compacter sans que vous n’ayez recours à un système de vibration tout en conservant son homogénéité et sa stabilité.

Ceci vous évite pendant sa mise en œuvre la formation de coulis et de granulats.