Comment faire l’isolation d’une dalle à béton?

Pour garantir l’efficacité énergétique de votre dalle, vous avez pris la décision de réaliser son isolation.

Pour ce faire, vous avez réuni les matériaux nécessaires, mais ne savez pas comment et par où démarrer la mise en œuvre de cette isolation. Découvrez ici comment faire l’isolation d’une dalle à béton.

Pourquoi faire l’isolation d’une dalle à béton?                     

Dans une maison, les diminutions thermiques qui ont lieu à travers le sol avoisinent au minimum les 16%.

C’est pour cette raison que, quand une dalle de béton est réalisée à l’intérieur d’un logement, il est indispensable de l’isoler.

En réalité, l’isolation d’une dalle à béton permet de :                              

  • Réduire les pertes de chaleur ;                    
  • Rendre le chauffage interne facile ;               
  • Baisser la facture énergétique ;              
  • Diminuer la prolifération du bruit.

Comment faire l’isolation?

De façon pratique, l’isolation d’une dalle en béton peut être réalisée en installant l’isolant sur ou en dessous de la dalle.                        

Pour réaliser l’isolation d’une dalle par-dessus, on peut installer :                

  • Un isolant qui sera couvert d’une chape ;                    
  • Une chape isolante.                     
l'isolation d'une dalle à béton interieur

Première méthode d’isolation

Très souvent, pour isoler un sol, il faut faire usage d’un isolant thermique. Ensuite, on recouvre ce dernier d’une densité de chape.                                

Cependant, il est nécessaire que l’isolant utilisé soit solide et efficace. C’est pour cette raison que certains experts font usage de « Styrodur ».

Ensuite, son épaisseur doit atteindre un volume suffisant pour assurer une parfaite isolation. Généralement, l’épaisseur doit avoisiner 50 à 60 mm.

Ainsi, après la sélection de l’isolant, il faut passer à sa mise en place puis le couvrir d’une chape.                          

La chape ordinaire : de façon générale, l’épaisseur de la chape traditionnelle de carreleur est d’au moins 6 cm.

En revanche, en la présence d’une difficulté particulière, l’épaisseur peut être réduite jusqu’à 5 cm.      
La chape liquide : elle est un corps fluide autonivelant.

Toutefois, il revient à l’entreprise qui se charge de la mise en place de l’isolant d’appliquer aussi la chape liquide sur ce dernier.

En revanche, il n’y a pas de règles générales pour l’épaisseur de la chape liquide. Ainsi, son volume varie en fonction de la qualité de la chape utilisée. Certaines chapes peuvent s’appliquer sur 5 cm tandis que d’autres s’appliquent sur 6 cm.

Deuxième méthode d’isolation

En lieu et place d’un isolant qui sera couvert d’une chape, certains professionnels font usage d’un bétostyrène ou un autre produit de la même valeur.

En réalité, ils adoptent directement une chape isolante.

L’installation du bétostyrène se déroule comme celle d’un mortier classique. Toutefois, au cours de cette mise en place, une partie du sable est substitué aux billes de polystyrènes.

Ces billes sont très isolantes et sont aussi légères. Il faut noter que les billes en polystyrènes sont cédées en sac et sont mélangées dans une bétonnière.

En outre, cette chape isolante est le plus souvent mise en place sur des planchers en bois en raison de sa légèreté. Cela permet de limiter les contraintes relatives au poids sur le plancher.

Par ailleurs, même si le bétostyrène est moins isolant que le styrodur, il reste quand même un compromis parfaitement utilisable dans certains cas.

l'isolation d'une dalle à béton maison

Quelques recommandations pour l’isolation d’une dalle béton par-dessus

Premier conseil : Quand le sol est irrégulier, il faut le traiter

Au début, il faut vérifier si le sol est irrégulier. Dans le cas où il le serait, vous devez corriger les défauts avant d’appliquer la couche d’isolant. Pour réaliser cela, vous avez la possibilité :

  • De faire usage d’une raboteuse afin de corriger la superficie du béton. Pour réaliser cela, vous pouvez utiliser une grosse ponceuse ayant des galets ou une raboteuse à béton classique. Cependant, pour éviter cela, il est préférable d’avoir un sol bien nivelé en amont ;
  • D’appliquer un produit autonivelant afin d’avoir un espace en bon état. Cela va contribuer à la réduction maximale des défauts.

Deuxième conseil : Faites attention aux épaisseurs

Avant d’apposer un bigarré (isolant et chape), vous devez procéder à la vérification des hauteurs, c’est-à-dire :

  • Les hauteurs optimales comme les passages des portes ;
  • La solidité de l’isolant pour les épaisseurs considérées.

Troisième conseil : Apposez le polyane dans une bonne direction

Si la dalle du plancher ne contient pas de polyane, alors vous pouvez utiliser un film plastique. En revanche, vous devez prendre soin de l’appliquer convenablement.

L’isolation d’une dalle béton selon les travaux

La réalisation d’une dalle béton devient un jeu d’enfant lorsque vous maîtrisez les différentes étapes de sa mise en œuvre.

La technique de mise en place d’isolant sous dalle est plus facile à faire. Ainsi, pour poser un isolant sous dalle selon les travaux, il faut respecter les étapes suivantes :

  • Poser une couche de cailloux et de sable pour le drainage de l’eau ;
  • Poser le film polyane afin d’éviter la montée de l’humidité ;
  • Apposer l’isolation de dalle béton en polystyrène ;
  • Installer le ferraillage de la dalle pour perfectionner le critère mécanique de la dalle ;
  • Poser le joint de dilatation pour éviter la fissuration ;
  • Couler le béton et faire les traitements nécessaires des surfaces.
l'isolation d'une dalle à béton exterieur

Prix de l’isolation d’une dalle de béton                 

Le polystyrène expansé est très résistant, efficace, simple à poser et surtout non poreux. C’est à cause de ses caractéristiques exceptionnelles qu’il est utilisé pour assurer l’isolation d’une dalle en béton.

Cependant, certains isolants comme le polyuréthane ou les panneaux de laine minérale haute résistance sont également utilisés.

  • Le coût d’un polystyrène expansé de 100 mm est sensiblement égal à 15 euros au m2.
  • Le montant d’un isolant sous chape en polyuréthane de 100 mm avoisine les 30 euros par m2.
  • La valeur d’un isolant minéral de 40 mm d’épaisseur est d’environ 13 euros par m2.              

Par ailleurs, plusieurs facteurs participent à la variation du prix des isolants pour sol. Parmi ces facteurs, on retrouve :               

  • La qualité de l’isolant ;
  • La densité de l’isolant ;
  • L’efficacité de la performance de l’isolant.

A lire aussi